iZiFamily

Pour protéger un proche

faîtes-vous accompagner !

Choisir et demander une mesure de protection (tutelle, curatelle, habilitation familiale, ...), connaître les premières démarches à accomplir, identifier les interlocuteurs à informer (banques, les organismes sociaux, les prestataires, …), recenser les contrats, rechercher des aides, sécuriser le logement, ...

iZi Family vous explique tout, étape par étape, et vous aide à gagner un temps précieux.

 

Découvrez iZi Family en 2mn chrono !

 

Votre assistant pour vous organiser, gagner du temps et ne rien oublier

Lors d’une mise sous protection, nous pouvons vite nous sentir désarmer face aux nombreuses démarches à réaliser et organismes à informer.

iZi Family vous indique vos priorités, les organismes à contacter avec leurs adresses et vous prépare tous vos dossiers !

Découvrez ci-dessous toutes les démarches à envisager.

Pour connaître celles qui vous concernent et vous simplifier la vie pour les réaliser, créez votre compte gratuitement puis répondez aux questions posées.

Protéger votre proche

  • Demander l’ouverture d’une tutelle ou d’une curatelle, préparer et activer un mandat de protection future
  • Mettre en place une mesure de protection : informer la personne sur la mesure de protection, prendre les premières mesures, établir l’inventaire initial du patrimoine, informer les tiers de la mise sous protection, réunir les principaux documents
  • Suivre une mesure de protection : rendre compte des démarches effectuées au juge des tutelles ou au conseil de famille, justifier de l’exécution des ordonnances (placement de capitaux, vente d’un bien immobilier, ouverture d’un compte…)

Gérer les comptes bancaires et les assurances

  • Informer, le banquier, les organismes de crédit, l’assureur, …
  • Connaître tous les comptes au nom d’une personne dans tous les établissements bancaires et financiers, centres de chèques postaux, sociétés de Bourse…
  • Rechercher l’existence d’un contrat d’assurance dépendance

Gérer les formalités et les déclarations

  • Informer les caisses de retraite, les organismes sociaux, le Trésor Public, l’employeur, Pôle Emploi
  • Bénéficier du crédit d’impôt au titre des services à la personne, des frais d’accueil pour personne dépendante, des dépenses d’équipement de l’habitation principale
  • Savoir contrôler la déclaration de revenus pré remplie, la corriger et/ou la compléter le cas échéant, demander une correction (jusqu’à 3 ans après avoir validé la déclaration qui fait défaut)
  • Demander une exonération de la taxe foncière pour la résidence principale

Gérer les contrats et les prestations à domicile

  • Informer les fournisseurs (eau, énergie, téléphone, presse, …)
  • Informer les intervenants au domicile : salarié(es), entreprise(s), association(s)
  • Informer les organismes de recouvrement lorsque l’intervenant(e) est employé(e) en direct
  • Gérer les prestations et soins à domicile : contrat de travail ou contrat de prestation selon l’emploi en direct ou non de l’intervenant(e)
  • Déclarer les rémunérations versées lorsque l’intervenant(e) est employé(e) en direct

Ce qu’en pensent nos utilisateurs ?

Caroline

En situation de crise, on peut perdre des jours à rechercher les papiers de nos parents. C'est un super produit qui apporte beaucoup d'aide.

Claude

Je suis encore bluffé par l'effort de simplification des formalités administratives. J'ai vraiment eu l'impression d'avoir un compagnon pour m'assister. Merci.

Marie

Ce message pour vous remercier de cette idée géniale. C'est bizarre que personne d'autre ne l'ait fait car c'est très utile.

S'assurer du suivi médical

  • Informer la Caisse d’Assurance Maladie et la complémentaire santé
  • Demander l’ouverture d’un dossier médical partagé pour faciliter le suivi médical entre plusieurs médecins / spécialistes et la prise en charge d’urgence plus rapide (évite de refaire des examens ou des analyses)
  • Bénéficier d’une complémentaire santé gratuite ou à très bas prix (Complémentaire Santé Solidaire)
  • Demander la révision ou la conversion d’une rente d’incapacité permanente
  • Rédiger des directives anticipées pour préciser ses souhaits concernant sa fin de vie afin que le médecin et les proches connaissent ses volontés

Vivre à domicile ou en établissement

  • Informer, le bailleur, le syndic, …
  • S’assurer de la salubrité et de l’aménagement du logement.
  • Faire un diagnostic gratuit du domicile : identifier les difficultés rencontrées au sein de son domicile, analyser les risques (par exemple les risques de chute) et bénéficier de suggestions pour améliorer le confort de vie ;
  • Rechercher un hébergement temporaire ou permanent : identifier et faire la demande auprès des établissements
  • Demander une admission en établissement médico-social ou rechercher une famille d’accueil
  • Obtenir une prise en charge des frais d’hébergement en EHPAD ou en famille d’accueil

Soulager le quotidien

  • Être conseillé et guidé sur les prestataires près de chez soi
  • Mettre en place des services à domicile : choisir entre les différents modes d’interventions possibles
  • Mettre en place des soins à domicile : hospitalisation à domicile, soins infirmiers à domicile seuls ou soins infirmiers associés à des services à domiciles
  • Faciliter les sorties (jusqu’à 450 € par an)
 

Financer les dépenses et améliorer le pouvoir d'achat

  • Financer tout ou partie des frais nécessaires à la compensation de la perte d’autonomie (10% à 100% des services avec l’APA)
  • Faire prendre en charge des services à domicile (jusqu’à 1 800 € sur 3 mois pour les retraités en situation de rupture) ou une aide à domicile momentanée
  • Obtenir un complément de ressources (jusqu’à 982,67 € par mois et 5 036,74 € par an selon les situations)
  • Faire une demande pour obtenir une allocation
  • Connaître les conditions de déblocage des placements et la fiscalité associée

Pourquoi nous faire confiance

Un assistant pour s’organiser et ne plus être perdu

Un service pour améliorer son pouvoir d’achat

Un moyen simple de gagner du temps sans rien oublier